Sur la route qui nous mène de waterton à Calgary, nous faisons deux haltes pour visiter des sites historiques afin d’en savoir plus sur l’histoire de la région.

Premier site : LE BUFFALO JUMP ou l’art de la chasse du bison selon les indiens. C’est le deuxième BUFFALO JUMP que nous visitons mais celui-ci propose un musée très enrichissant relatant la manière avec laquelle les indiens mettaient à profit la topographie des lieux pour chasser le bison à grande échelle.

 Grâce aux films et animations proposés dans le musée, nous découvrons comment les indiens attiraient les bisons en les effrayant en direction de la falaise au soleil couchant. Les bisons apeurés courraient, et aveuglés par le soleil, ne voyaient pas la falaise d’où ils effectuaient un formidable jump dans le vide. En contrebas, le reste de la tribu achevaient les bisons rescapés. L’entraide entre les tribus amérindiennes était telle que celles-ci disposaient du site le temps d’une chasse à tour de rôle. Le musée avait un autre formidable avantage pour nous : La climatisation (+ de 35 degrés dehors) ce qui fait que nous avons eu encore plus de plaisir à prendre le temps de découvrir l’histoire de ce site.

Le deuxième site : BAR U RANCH nous retrace l’histoire des grands ranchs d’élevage du temps des cowboys. Ces ranchs s’organisaient pour suivre le bétail sur un territoire aussi grand qu’un département français. Pour cela ils disposaient de réfectoires et dortoirs ambulants qui leur permettaient de suivre le bétail en sillonnant les plaines de l’ALBERTA. Le site visité du BAR U RANCH était la maison mère du plus gros ranch que l’ALBERTA et le CANADA aient connu. L’ensemble des bâtiments a été préservé et restaurés et on y découvre une organisation digne d’une petite ville avec sa forge, son écurie, ses hangars agricoles, ses logements, une sellerie, une carrosserie, un abattoir, un moulin….

Nous arrivons ensuite à CALGARY. C’est l’heure de la révision du VR pour les 8 000 km ! Nous laissons donc notre VR au garagiste pour la journée et engageons une autre révision, celle de la dentition de Fabrice qui présente aussi des signes de faiblesse…. En effet, depuis quelques jours, Fabrice souffre d’une dent de sagesse. Le garagiste nous donne l’adresse de son dentiste qui nous reçoit  l’après-midi même entre deux rendez-vous. J’en profite également pour faire une petite révision dentaire car une de mes dents s’est cassée.

Le dentiste qui reçoit Fabrice lui confirme qu’il est nécessaire d’arracher la dent mais ne souhaite pas le faire lui-même et propose à Fabrice de revenir le lendemain où un spécialiste sera présent. Face à la douleur, Fabrice insiste et l’encourage à le faire lui-même ce qu’il fera au final avec brio.

Il s’en suivra la facture bien sûr que nous appréhendons un peu vu qu’en Amérique du nord les frais médicaux sont exorbitants ! Mais bonne surprise elle ne s’élevera qu’à 90 dollars pour Fabrice (pris en charge par l’assurance voyage) et 0 dollar pour moi. Et oui, les frais dentaires sont gratuits lorsqu’il s’agit de réparation provisoire…..

Les révisions terminées, nous allons enfin profiter de CALGARY !  Nous prenons nos vélos pour longer la rivière et nous rendre au centre-ville. Tout au long de notre parcours nous suivons des embarcations gonflables qui se laissent porter par les flots en direction du centre-ville et nous comprenons alors que c’est une activité répandue ici que d’utiliser ce moyen de locomotion ludique pour profiter de la rivière Bow jusqu’en centre-ville !

Nous arrivons devant la tour de CALGARY et nous élevons au sommet pour avoir une vue panoramique de la ville. Ainsi nous apercevons toutes les infrastructures érigées pour les jeux olympiques de 88. En repartant nous traversons la 8ème avenue, rue piétonne très animée et décidons de revenir le soir pour profiter d’un diner en terrasse. Calgary était pour nous aussi une étape pour rendre visite à la cousine d’un ami mais nos emplois du temps ne l’ont pas permis.

Le lendemain nous décidons de nous rendre sur l’un des sites phares des jeux olympiques qui a regroupé plusieurs disciplines. La piste de luge a été transformée pour permettre à chacun de profiter tout au long de l’année des joies de la glisse. C’est donc avec grand plaisir que nous avons dévalé à plusieurs reprise cette piste avec les enfants.

Nous prenons ensuite la route afin de relier notre prochaine étape à savoir le parc national de BANFF.